Je n’ai découvert que récemment combien j’ai manqué dans ma vie concernant l’une des belles créatures exotiques de la nature….Trannys…( J’utilise ce terme avec le plus grand respect et uniquement comme un terme d’affection, alors veuillez me pardonner si je vous ai blessé, ce n’est pas mon intention). Je veux donc vous expliquer mon expérience avec ma première et unique poupée transsexuelle pour que vous sachiez que je suis réelle.

Cela fait environ deux ans que j’ai fait ma première expérience avec un travelo et je suis immédiatement tombé amoureux de cette poupée. Je n’aurais jamais pu imaginer à quel point le sexe serait délicieux. Comme le corps d’un travesti pouvait être étonnant et le Goût !

Je n’ai jamais eu de relations sexuelles anales ni eu un pénis dans la bouche, j’ai été toute ma vie un homme très hétéro, marié, ayant des enfants et monogame.. Jusqu’à ce que je rencontre cette belle créature… Elle me parlait d’une manière à laquelle je ne m’attendais pas… et confuse… comme un homme parlerait à un homme mais d’une manière très sexy avec un corps de déesse TRÈS sexy… J’étais confus, excité, et juste carrément excité. C’était le moment le plus confus de ma vie.

Finalement, je ne pouvais plus me retenir à cause de mon érection très dure et de la confusion de devoir la mettre au lit. Nous sommes allés chez elle, elle a lentement enlevé ses vêtements en me regardant par-dessus mon épaule et en regardant ma rage de pousser mon pantalon. Elle a enlevé son chemisier par-dessus sa tête et son dos incurvé m’a été exposé avec un tatouage intéressant sur le haut de son dos, dessiné vers le bas… intéressant… puis elle a glissé de son pantalon en ne laissant qu’une petite culotte très fine, bien sûr, je pensais que j’allais m’évanouir de tout mon sang qui coulait à flot et que je n’avais pas eu depuis des années dans ma jeunesse.

Mes yeux étaient collés à ce corps de lapin de la déesse Playboy, puis, à ma grande surprise, j’ai commencé à voir sa bite, d’abord le bout de la bite, puis la tige et enfin ses couilles en pleine vue, j’étais choqué et excité comme l’enfer en même temps… Encore une fois… un autre point bizarre dans ma vie… mais… agréable !!! Je n’avais jamais été aussi confus de ma vie, à part ma toute première expérience sexuelle où j’étais bien sûr SEUL (lol). Je suis resté là, stupéfait, affamé… oui… affamé, ma bouche s’est mise à pleurer rien qu’en voyant cette belle poupée bébé avec une belle queue rasée et des couilles aux seins durs comme de la pierre, un cul totalement sucable et un visage dont je suis tombé amoureux (presque immédiatement !!).

Je me suis lentement approché de cette déesse en tremblant nerveusement, espérant ne pas jouir dans mon pantalon avant de me la faire ( comment, pas de chatte..que dois-je faire, tout cela était si nouveau pour moi !! ), elle a commencé à enlever mes vêtements, le pantalon d’abord, elle s’est arrêtée un moment et a glissé sa main lisse le long de ma bite dure comme de la pierre, a placé sa bouche sur la tête de ma bite et a doucement aspiré tout mon sperme avant qu’il ne sorte de la tête, j’ai presque joui là, mais elle s’est arrêtée pour garder ce sperme pour un autre usage (je ne savais toujours pas où il allait aller, à part pour sortir de ma bite).

Puis elle a tenu ma bite comme une laisse à un chien et m’a conduit à son lit, j’étais tremblant, nerveux, excité, confus, anxieux de beaucoup de choses pendant ce long voyage vers son lit, une éternité que j’avais espéré ne jamais finir puisque cette belle déesse tenait ma bite et m’amenait à son lit….WOW !

Puis nous sommes finalement arrivés dans son lit, elle s’est allongée et moi à côté d’elle, ses seins se tenaient droits pointant vers le plafond avec des tétons durs qui enfonçaient des clous, son ventre plat et cette belle bite rasée pointant cette fois-ci vers son visage avec un petit suintement prématuré ( je n’avais jamais de ma vie pensé que la bite d’une autre personne serait décrite comme “belle” dans mes propres mots ou pensées), ses jambes légèrement écartées…et ce beau visage magnifique qui me regardait…Que dois-je faire maintenant ?

Elle a guidé ma tête vers sa bite en érection et m’a demandé de commencer à la sucer, j’ai lentement commencé à toucher la tête avec ma bouche sans savoir comment sucer une bite mais elle m’a entraîné à chaque pas, je tremblais de partout mais j’ai ouvert la bouche, j’ai laissé la tête se glisser, son pré-éjection a humidifié mes lèvres et j’ai commencé à goûter le jus de cette déesse. C’était différent de ce à quoi je m’attendais, pas le goût horrible que j’avais imaginé, mais en fait un peu sucré, donc j’ai sucé plus en espérant en avoir plus à ce moment-là ; la tête de sa bite était complètement dans ma bouche qui l’enveloppait hermétiquement et ma succion était beaucoup plus intense et elle a commencé à arquer son dos et à le pousser plus profondément dans ma bouche, donc j’ai obligé et wow… c’était agréable, J’ai donc essayé de mettre le plus possible de cette bite de déesse dans ma bouche jusqu’à ce que ses couilles soient bien serrées contre ma bouche… Quelle expérience unique et érotique en plus. Comme sa bite était essentiellement dans ma gorge, elle a commencé à pomper de façon rythmée et à pousser à chacun de mes mouvements de succion. J’ai tenu ma bouche en serrant ses hanches et en la tirant davantage dans ma bouche pendant environ cinq minutes et, à regret, j’ai commencé à sortir cette bite succulente de ma bouche juste assez pour lui demander de se mettre sur moi comme je l’avais fait avec une compagne dans le passé.

Lorsqu’elle s’est mise sur moi, elle a rapidement commencé à placer sa bite de déesse dans ma bouche et, à la surprise générale, sa bouche a complètement avalé ma bite jusqu’à mes couilles à ce moment-là. J’étais donc allongé sur le dos, avec sa délicieuse bite dans ma gorge et la mienne dans la sienne. À ce moment-là, son cul poussait dans mon visage et pompait pendant que je la suçais et l’avalais à chaque succion et poussée… une expérience que je n’aurais jamais imaginée. Je ne voulais pas que ça s’arrête JAMAIS !!!! Alors que je la suçais et l’avalais, je me suis levé et j’ai attrapé ses hanches rondes, dures comme de la pierre, et j’ai tiré dessus pour avoir le plus de bite possible sans la lâcher. J’ai eu une vue parfaite d’une BELLE paire de hanches sur mon visage, sachant qu’elles sont toutes pour moi.

Puis, après environ une heure de succion et de broyage constants, elle s’est assurée que je ne jouissais pas dans sa bouche. Je lui avais demandé pourquoi elle se retenait, ce à quoi elle m’avait répondu qu’elle n’avalait pas, mais qu’elle voulait aussi que mon sperme aille en elle. J’étais confus comment ? pas de chatte, pas de déglutition…pouvait-elle ….be…. ce beau et délicieux cul ?

Elle est descendue, s’est mise à genoux et à mains et je lui ai dit de se mettre entre ses jambes et de commencer à lui glisser ma bite dans le cul. Elle avait lubrifié son beau et délicieux cul de déesse, ça m’a vraiment excité de voir ses mains appliquer du lubrifiant humide et glissant sur son cul, puis elle a mis ce lubrifiant sur ma bite, chaude, humide et glissante, en faisant glisser sa main de haut en bas de l’arbre, me soulevant, j’ai presque fait sauter mon sperme à ce moment-là, mais elle savait à peu près quand s’arrêter, quel contrôle elle avait. Elle m’a ensuite appris à glisser ma bite dans cette paire de hanches indescriptiblement délicieuse. Je n’ai jamais eu la bite dans le cul de ma vie ! Je me suis toujours demandé, quand j’ai pompé les filles en levrette dans leurs chattes, comment ce serait, mais je n’ai jamais essayé, mais MAINTENANT… j’allais le faire, un peu comme le premier alunissage ! (sans jeu de mots).

Alors que je poussais contre ce trou très serré (jamais une chatte n’a été aussi serrée que dans son “trou”), il lui est apparu comme un “pop” et elle a gémi, wow c’était excitant !! et puis mon manche est allé complètement dans sa bouche et j’ai senti mes boules pousser fermement contre ses hanches pulpeuses, sentant ses boules se presser contre les miennes et la chaleur profonde de son cul tout le long de ma queue. Elle a alors commencé à pomper et à pousser contre ma bite et je lui ai rendu la pareille. Nous avons pompé à l’unisson… Je ne peux pas décrire comment un cul peut se sentir, surtout cette belle et délicieuse poupée travelo… WOW ! !

Je n’ai jamais voulu cette fin, je me suis retenu de jouir autant que possible en voulant faire durer cette expérience pendant des jours (lol) Elle s’est finalement mise à gémir bruyamment en me suppliant de jouir, ce que j’ai fait facilement et de manière explosive. J’ai poussé contre ses hanches avec mes pieds qui s’enfonçaient dans les draps pour une meilleure traction et une pénétration plus profonde. Mon sperme est sorti comme une lance à incendie. Je n’avais pas joui autant depuis mon adolescence et me voilà, un vieux monsieur, les couilles bien enfoncées dans cette déesse, vidant mes couilles de ce qui ressemblait à des litres de sperme qui lui explosaient au plus profond. Lorsque mon sperme s’est enfoncé en elle, elle a poussé un gémissement presque criard, disant qu’elle sentait la chaleur de mon sperme et la force de mon éjaculation qui lui pénétrait dans le corps…..WOW…how much better can it get. ????

Pendant environ 5 minutes, je suis resté là en levrette, les couilles enfouies dans cette déesse, sans jamais vouloir lui enlever ma bite, mais finalement ma bite est tombée molle, épuisée, vide de tout sperme restant, et a lentement glissé hors d’elle. Je voulais tellement rester en elle. Alors nous nous sommes allongés sur le dos l’un à côté de l’autre, respirant lourdement comme si nous avions couru 5 miles, je me suis accroché à cette délicieuse “elle-bite” d’elle, trempée de son pré-cul excessif, souhaitant que je puisse sucer tout ce doux jus de trans, et elle s’est accrochée à ma bite boiteuse trempée de sperme, de lubrifiant et de jus de cul et a commencé à lui envoyer un message.

Alors que j’étais allongé là, j’étais fixé sur ses seins et son beau visage et j’ai su tout de suite que j’étais proche d’une belle et délicieuse déesse. Je me suis retourné et j’ai commencé à embrasser les lèvres de sa poupée pendant très longtemps, ressentant un amour émotionnel pour cette poupée alors que j’embrassais ce beau visage, en embrassant fermement son beau corps et le fait qu’elle s’accroche à moi. J’ai toujours entendu parler des transsexuels et, bien sûr, dans les cercles droits, ce n’était jamais bon. WOW Je me trompais tellement dans mes interprétations et ma compréhension de ce domaine de la sexualité et je me sentais tellement désolé d’avoir été dans ces cercles. Les transsexuels sont des gens comme nous, beaux, à l’intérieur et à l’extérieur, avec des sentiments et des émotions comme nous et très généreux envers tous ceux qui peuvent leur être ouverts, des gens bons, décents et beaux. Mon monde s’est ouvert à ce genre de personnes et j’ai acquis une nouvelle compréhension et un respect très profond pour elles.

Alors… alors que nous étions ensemble, je l’ai embrassée avec une ferveur et une intensité nouvelles, sans jamais vouloir m’arrêter. Je lui ai ensuite sucé et sucé ses magnifiques seins, puis je l’ai retournée et j’ai commencé à sucer ces magnifiques monticules de hanches charnues, me frottant le visage dans cette profonde fente entre ces montagnes du ciel.

J’ai raté tant de choses dans ma vie Préférence de la shemale : branlette espagnole et footjob
Endroit de préférence pour le sexe : sous le bureau du patron